Le nouvel ouvrage aux notes un tantinet autobiographiques de Zacharie Ngniman met l’accent sur ce sujet d’actualité.

La notion de vivre-ensemble fait-elle défaut dans notre société aujourd’hui ? Qu’est-ce qui explique que les Camerounais qui s’entendaient assez bien sur l’essentiel hier se regardent en chien faïence et véhiculent pour la plupart un discours de haine ? C’est à autant de questions qu’essaie de répondre l’ancien journaliste émérite de la Crtv et aujourd’hui homme politique à travers son ouvrage « Collège Mazenod de Ngaoundéré – Un flambeau du vivre ensemble ».

Dans le l’ouvrage, Zacharie NGNIMAN revient sur sa vie d’adolescent, plus précisément son passage au collège Mazenod, une institution mythique sur le plan académique. Ce creuset et architecte du vivre ensemble a modelé une mosaïque de jeunes de son âge à l’époque et en provenance de tous les horizons. Le collège Mazenod était un haut lieu de cohabitation et de brassage inter communautaires et interreligieux où se frottaient d’autres nationalités (français, libanais, tchadiens, centrafricains…) venus avec leurs origines colorées, en sortaient bien formés et armés de valeurs fondamentales de la vie (l’amour, la solidarité et le travail bien fait) tout en devenant les enfants du monde, sans rien perdre de leur identité culturelle.

Campus Univers

  • 1
  • 2

Information

  • 1
  • 2

Newsletter

En ligne

Nous avons 98 invités et aucun membre en ligne

Facebook

Visitez également