YAOUNDE, 6 avril (Xinhua) -- Le Cameroun est au stade 2 de l'épidémie de COVID-19 dont l'objectif est de freiner la propagation du virus sur le territoire, a affirmé dimanche soir le ministre camerounais de la Santé publique Manaouda Malachie.

"J'ai bien peur qu'on soit à ce jour, déjà dans une transmission communautaire donc au stade 2 de l'épidémie", a indiqué sur twitter le ministre interrogé par des internautes sur l'ampleur de la transmission locale au Cameroun.

Les autorités sont toujours sans nouvelles de Kennedy Mdansa, kidnappé ce 2 mars 2020 et plus précisément, trois jours après son élection à la tête de la commune de Mbengwi, région du nord-ouest du Cameroun.

Un nouveau chapitre sombre des abus sexuels qui ébranlent l’Eglise Catholique a récemment été ouvert par le pape François. En reconnaissant que les prêtres se sont servis des religieuses comme « esclaves sexuelles », et que certains continuent à le faire, le pape François s’attaque à un dossier qui visiblement le préoccupe de façon bien particulière.

« C’est la première fois que le pape, mais aussi l’Eglise en tant qu’institution, admet que ces abus ont lieu, et c’est extrêmement important », a fait savoir Lucetta Scaraffia la rédactrice en chef de « Women Church World ».

Après le lancement, en septembre 2018, de la dernière phase de recherche, en vue de l’exploitation du gisement de bauxite de Minim-Martap et Ngaoundal, dans la partie septentrionale du Cameroun, la junior-minière australienne Canyon Resources vient de livrer les premiers résultats de ses travaux.

Il a été retrouvé dans la chambre que partageaient Idriss Yaro Salissou, Hassan Adamou, Labarang Adamou et Aliou Moussa, un important stock de matériel de guerre. Les accusés indiquent que le matériel appartiendrait à un certain Ngomsi, sergent en service au Bataillon d’intervention Rapide (BIR) jusqu´ici non identifié.

Le récit est du journal Kalara dans son numéro en kiosque cette semaine. En effet, la perquisition effectuée par les éléments de la gendarmerie nationale dans le domicile des quatre jeunes gens au quartier Nsam à Yaoundé, a permis de découvrir des grenades, Kalachnikov, roquettes, amulettes, munitions…

Campus Univers

  • 1
  • 2

Information

  • 1
  • 2

Newsletter

En ligne

Nous avons 60 invités et aucun membre en ligne

Facebook

Visitez également