Le 5 octobre 2019, le président du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC), Maurice Kamto, et une centaine de ses militants et sympathisants ont été libérés au cours d’une audience au tribunal militaire de Yaoundé. 

Dans un communiqué signé le 4 octobre dernier le secrétaire général de la présidence la République (SG-PR) du Cameroun, Ferdinand Ngoh Ngoh, informe que le président Paul Biya a décidé de l’arrêt des poursuites pendantes devant les tribunaux militaires, contre certains responsables et militants de partis politiques et notamment du MRC. 

Lire sur www.investiraucameroun.com

Campus Univers

Information

Newsletter

En ligne

Nous avons 73 invités et aucun membre en ligne

Facebook

Visitez également